Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 21:34

Parlant de son émission "Répliques" diffusée sur France Culture Alain Finkielkraut déclare :

"...Et puis, j’ai mes hantises : l’école, par exemple, ou, plus exactement, son effondrement, constaté par les professeurs et nié par ces « amis du désastre » que sont aujourd’hui les chercheurs en sciences sociales..."

et concernant le rire :

"...Ce qui aggrave encore les choses, c’est le déferlement de la dérision sur toute forme d’autorité ou d’éminence. Les hommes politiques en font les frais. Mais aussi, dans leurs classes, les pauvres professeurs. Le rire contemporain ne relève plus de l’humour. Il est, entre l’injure et le crachat, une forme d’incivilité..."*

Nos élites son aveuglées ou ne veulent pas voir, ni entendre. Nicolas Sarkozy paie lui aussi sa surdité et son manque de cohérence entre ses délarations, souvent justes, et les faits. Sur l'école, il déclarait en 2007 :

" Si je souhaite réformer le collège unique, c'est pour que chacun puisse y trouver sa place, pour que les différences de rythmes, de sensibilités, de caractères, de formes d'intelligence soient mieux prises en compte de façon à donner à chacun une plus grande chance de réussir. " et

" Nul ne doit entrer en sixième s’il n’a pas fait la preuve qu’il était capable de suivre l’enseignement du collège. Nul ne doit entrer en seconde s’il n’a pas fait la preuve qu’il était capable de suivre l’enseignement du lycée ."

Les français attendent toujours que ses déclarations deviennent réelles!

* Le Figaro 24 avril 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents