Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:58

A l'occasion de sa mort je me pose quelques questions:

Pourquoi maintenant? Est-ce à des fins électorales?

Pourquoi l'avoir tué et non jugé? Fallait-il répondre par la vengeance, même s'il a organisé des massacres?

Quelle influence avait-il encore sur les mouvements terroristes?

Quelles vont être les conséquences de sa mort?

Je crois que la haine ne résout jamais rien. Sa mort ne stoppera pas les attentats terroristes.

Repost 0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:51

Dans son dernier ouvrage il affirme au sujet de l'Europe : « Les banques privées empruntent auprès de la Banque centrale européenne à des taux dérisoires (autour de 1 %) et prêtent cet argent aux États à des taux prohibitifs (3,5 % pour la France, jusqu’à 7 % pour les pays du Sud) tout en appelant ces mêmes États au secours dès lors que leurs bêtises en Bourse menacent de les mettre sur la paille. »*


L’Arnaque du siècle, de Nicolas Dupont-Aignan, Éditions du Rocher, 160 pages, 13 €.

* Source : Valeurs Actuelles mai 2011

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 23:55

Sarah 2

Les médias français, comme certains de leurs homologues américains, critiquent virullement Sarah Palin. Le problème de nos contemporains, c'est qu'ils font confiance aux médias sans chercher à se faire une idée par eux-mêmes. J'ai décidé de me forger ma propre opinion en lisant son ouvrage. Je comprends mieux maintenant pourquoi certains journalistes français la haïssent. Son livre est intéressant à plus d'un titre. L'auteur donne un témoignage de sa vie que je trouve édifiant.SarahElle a accueilli son fils trisomique et témoigne de la façon dont il a renforcé les liens entre les membres de sa famille. Elle donne de judicieux conseils , expérimentés et vécus, pour élever les enfants en insistant sur l'importance du sens de l'effort.Elle ne sépare pas sa foi de son engagement politique. L'Amérique de ce point de vue n'est pas la France et cela ne l'empêche pas d'être tolérante et démocratique. Elle est fière de son  pays et pense que son pays est une expérience unique dans l'histoire et qu'il a la responsabilité du bien des autres nations. Cela peut paraître agaçant, mais ce n'est pas en haïssant son pays ou son histoire ainsi que ses origines que l'on forge une nation forte. On constate d'ailleurs , de la part d'hommes politiques européens de toutes sensibilités politiques, un désir de retrouver nos racines judéo-chrétiennes.

Elle montre que la démocratie et la paix ne sont possibles que si les enfants sont éduqués  à faire le bien. Le respect de la morale publique prend sa source dans l'éducation morale transmise par les familles. La religion est la racine des vertus morales et publiques nécessaires à la paix. Elle montre que cette relation entre l'éducation de la famille et le fonctionnement harmonieux d'une république et de la démocratie est défendue par les pères fondateurs de l'Amérique comme John Adams.

En fermant le livre je comprends mieux la haine de certains journalistes. Elle est profondément croyante, elle soutient la vie, elle est fière de son pays, elle croit en la responsabilité individuelle, à la gestion de proximité, à l'effort et au travail..... Toutes choses qui sont combattues par les tenants de la pensée unique.

Je vous conseille la lecture de ce bestseller. Je vous livre quelques citations qui vous donneront une idée de ses idéaux :

"L'essence de la paix c'est d'être un enfant de Dieu dont les droits les droits alloués par Dieu et les responsabilités sont respectés par notre gouvernement sous l'égide de la Constitution"

Elle dit qu'on accuse le " Tea Party" d'être raciste et relève "que rien que de dire le mot met fin instantanément à tout débat légitime". Cette arme est également utilisée chez nous pour discréditer l'adversaire.

" L'amérique n'est pas juste un autre pays, mais un pays exceptionnel...... le seul a avoir été fondé sur une idée... qui est que tout les humains ont le droit donné par Dieu d'être libres"

Elle affirme que l'Amérique "a été une force du bien, non seulement pour son peuple, mais pour toute la terre" tout en reconnaissant par ailleurs que son pays a commis des fautes et qu'il est utile à ce titre de se remettre en question mais pas de se dénigrer (comme le font malheureusement nombre de nos leaders).

"Chaque enfant est un cadeau de la vie qui est capable de faire des miracles en nous".

Je pourrais encore aligner un grand nombre de citations... Je ne peux que vous encourager à lire son livre pour mieux comprendre son engagement ainsi qu'une partie des américains qui aspirent à retrouver l'inspiration de ceux qui ont fondés l'Amérique.

* America by heart. Reflections on Family,Faith and Flag. HarperCollins Publishers

ISBN : 978-0-06-201096-4

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 23:28

 

Michel Godet

Ce livre est porteur d'espérance dans une société française imprégnée de sinistrose. L'auteur montre tout d'abord que le manque d'optimisme des français vis à vis de l'avenir n'est pas justifié. Il donne des exemples de réalisations d'hommes et de femmes qui ont su, malgré les difficultés, faire aboutir des projets ambitieux. J'ai été touché par le parcours de Bachir Kerroumi, qui malgré son handicap, a réalisé un parcours personnel et professionnel remarquable.

L'auteur fait preuve de bon sens et de pragmatisme.

Je retiens quelques idées de l'auteur que je trouve judicieuses :

La meilleure à mon sens : "Il ne faut pas confondre "service public" avec "statut public" des agents qui le rendent. " J'appelle, quant à moi, de mes voeux que cette maxime s'applique rapidement au système scolaire.

" Ce combat (celui de l'éducation) ne relève pas que de l'école, mais aussi de la famille. Une des grandes erreurs du système scolaire, c'est d'avoir cru que l'école pourrait servir de substitut laïc au creuset familial". Pour ma part je pense que l'éducation relève essentiellement de la famille et l'école devrait se charger de l'instruction.

"Pas de droits sans devoirs..."

"...instaurer un quotient familial pour la CSG, car chacun doit payer l'impôt en fonction de sa capacité contributive".

"La France doit s'interroger sur sa pensée unique et son fonctionnement centralisé qui conduisent à vouloir imposer d'en haut des projets à la société plutôt que de promouvoir une société de projets".

"Une des grandes failles du service public a longtemps été......de s'organiser en fonction de son intérêt propre".

"L'apprentissage est une formidable école de tous les talents, un remarquable tremplin pour l'insertion dans le monde du travail....."

"La France d'en haut est souvent empêtrée dans ses rigidités et se plaint de la disparition de l'ascenseur social. Elle impose les charges excessives d'une société de l'assistance bureaucratique et des fonctions publiques territoriales pléthoriques".

"Les hommes cherchent d'abord un sens à leur vie. Leur désespoir, bien réel aujourd'hui,vient de ce qu'ils souffrent autant de vide spirituel que de solitude".

 

Toutes les citations sont tirées de son ouvrage "Bonnes Nouvelles des Conspirateurs du futur " aux Editions Odile Jacob.

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 09:01

Les français ne se contenteront plus de promesses et de débats. Ils ne font plus confiance aux hommes politiques en place qui n'osent pas aborder leurs problèmes quotidiens. et mettre en oeuvre les solutions qui s'imposent. Ils ne supportent plus la langue de bois. 

Cette élection ne sera pas semblable aux précédentes. Ceux qui l'emporteront seront ceux qui s'intéressent vraiment aux problèmes des français et qui montreront qu'ils sont disposés à servir le bien commun plutôt qu'à se servir.

Les français veulent des réponses claires et pragmatiques.

Ils veulent que l'on respecte leur tradition et exigent que ceux qui viennent chez nous s'inscrivent dans cette tradition. Ils veulent une école efficace qui instruise réellement. Ils veulent bénéficier du fruit de leur travail et supportent de moins en moins de se le faire confisquer par l'Etat. Ils veulent que l'Etat réduise ses dépenses.  Ils veulent que nos élus défendent la famille.....

Nos élus ne récolteront que ce qu'ils méritent. Ils paieront leur manque de courage et de lucidité. Il est temps  de faire place à ceux qui veulent se mettre au service des français et non de leur propre intérêt, d'idéologies ou d'instances trop éloignées des français.


Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 22:41

"...Nouvelle explication de texte pour Claude Guéant. Après avoir dû s'expliquer sur l'usage du mot croisade pour qualifier le rôle de Nicolas Sarkozy dans l'opération en Libye, l'entourage du ministre de l'Intérieur se livre depuis jeudi matin à des précisions sur la dernière sortie de l'ancien secrétaire général de l'Élysée. Invité de I-Télé et Radio Classique, le ministre a fait cette déclaration, à propos du débat sur la laïcité : «Les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus»

Interrogé par lefigaro.fr, l'entourage du ministre a précisé la pensée de celui-ci. S'agit-il en effet d'interdire à une femme voilée, un homme portant une kippa, une croix chrétienne, de pénétrer dans un lieu public ? «Non», répond-on place Beauvau. C'est pourtant ce que la phrase du ministre pouvait laisser entendre.

L'explication serait à chercher du côté de la construction de la phrase, expliquent les services du ministre. La dernière partie des propos de Claude Guéant - «les usagers du service public ne doivent pas non plus» - s'applique à la «manifestation d'une préférence religieuse». «Il ne s'agit pas d'interdire à un usager des transports en commun de porter un voile, une croix», explique l'entourage de Guéant. «Il entendait bien dire que l'organisation du service public s'impose à l'usager et, comme le service public est neutre, un usager ne peut pas récuser un médecin ou quelqu'un d'autre pour un motif religieux», poursuit un membre de l'entourage du ministre interrogé par l'Agence France-Presse. Autrement dit, pas question pour le patient d'un hôpital de refuser d'être traité par un médecin du fait du sexe de ce dernier. «Ce n'est pas admissible», a relevé le ministre.;;"*

 

*Le Figaro du 24 mars 2011

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 22:30

La députée Chantal Brunel cite cette phrase tirée d'une lettre du secrétaire général du Parti communiste, Georges Marchais :

« En raison de la présence en France de près de 4 millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. »*


* cité dans l'Humanité du 6 janvier 1981

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:03

"...A quoi va servir la journée du 5 avril prochain, consacrée à la laïcité ? À rappeler que nous sommes dans une république laïque, que nos institutions ainsi que notre droit sont laïcs ? Concrètement, quel est son but ? Si la volonté des pouvoirs publics est vraiment de rappeler le principe de la laïcité, pourquoi n’appliquent-ils pas tout simplement les règles de droit qui imposent cette laïcité ? En particulier, pourquoi ne contraignent- ils pas les musulmans de France à respecter l’obligation du mariage civil – donc laïc – avant toute célébration d’un mariage religieux ?

Au contraire, force est de constater l’inertie de l’État face à la multiplication des mariages religieux musulmans célébrés sans mariage civil. L’État est frileux voire réticent à faire appliquer l’article 433-21 du code pénal qui sanctionne tout ministre d’un culte qui procède, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que lui ait été justifié l’acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l’état civil. L’auteur de l’infraction encourt alors six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. Les autorités publiques ne peuvent plaider l’ignorance car la fréquence des mariages religieux musulmans illégaux est de notoriété publique. Il suffit de consulter les forums de discussions de sites marocains, algériens ou tunisiens pour s’informer. Et l’on peut supposer que les services de renseignements intérieurs ne manquent pas de le faire !..."


source : http://www.valeursactuelles.com/parlons-vrai/parlons-vrai/mariage-la%C3%AFc-appliquons-loi20110324.html

Repost 0
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 23:50

Les faits :Jared Lee Loughner 22 ans à ouvert le feu, lors d'un rassemblement politique en Arizona, tuant six personnes et blessant gravement quatorze personnes, dont la parlementaire démocrate Gabrielle Giffords.

De nombreuses voix s'élèvent pour condamner les membres du Tea Party et son leader Sarah Palin. On reproche à cette dernière des propos politiques "empoisonnés" ou des métaphores guerrières, qui pourraient inciter des personnes "déséquilibrées" à commettre des actes de violence. On lui reproche également sa position sur les ventes d'armes aux Etats-Unis.

Selon les premiers résultats de l'enquête, le meurtrier aurait agit seul et n'aurait pas encore expliqué les raisons de son acte, qui, selon le FBI, serait prémédité.

Parmi ses livres préférés il aurait mentionné sur You Tube, "Le Manifeste du Parti communiste" et " Mein Kampf".

Plusieurs réflexions :

- les métaphores guerrières sont utilisées dans de nombreux domaines pour galvaniser les troupes, y compris dans le sport et notamment dans le rugby. J'ai entendu plusieurs fois des entraîneurs motiver leurs troupes avant l'entrée sur le terrain en utilisant des termes tels que "tuez les", "massacrez les"... Les personnes concernées comprennent  bien qu'il s'agit d'un langage imagé.

- Nous ne vivons pas dans un monde idéal. La politique est un combat et l'adversaire ne vous fait pas de cadeau. Ce qui ne doit pas être un prétexte pour manquer de respect aux opposants. Les combats politiques sont rudes et demandent du courage, de la ténacité, de la force, de la vigueur, de l'assurance, de l'énergie etc...Vos oppposants ne vous font pas de cadeaux et exploitent vos moindres failles ou faiblesses.

- Les livres et les idées qu'ils diffusent ont un réel impact sur les consciences. Les idées propagées par Hitler, les penseurs nazis, les fondateurs et théoriciens de l'idéologie communiste ont justifié les crimes (ayant fait des millions de morts) de nombreux hommes acquis à leur cause. Staline disait : "Pas d'hommes, pas de problèmes". On sait qu'il n'utilisait pas ces termes au second degré.

- Chaque homme est responsable de ses actes. Son histoire et son vécu peuvent atténuer sa responsabilité. Lorsqu'une personne décide de passer à l'acte et de commettre un meurtre, il s'agit d'être prudent quant à sa responsabilité où à la mesure de l'impact des influences extérieures. Je pense qu'avant d'accuser les adversaires politiques il convient de mieux cerner la personnalité du tueur et de ses proches.

La parlementaire qu'il visait est la première femme juive élue au congrès en 2006  dans l'Arizona. On peut se demander dans quelle mesure la haine de Hitler pour les juifs, puisque selon ses propos il lisait "Mein Kampf", a influencé sa décision.

- Dernière remarque. Si les propos de Sarah Palin avaient l'influence qu'on leur prête, je pense que de nombreuses personnes proches de ses idées ou de son parti utiliseraient la violence comme moyen politique. Or ce n'est pas le cas. Les sympathisants savent très bien qu'elle utilise ces termes au second degré dans le cadre du combat politique. Ce n'était pas le cas par exemple, pour les acteurs du communisme, qui utilisaient la violence comme moyen politique. Quelques exemples de citations sans équivoque :

En novembre 1913 Lénine écrit à Maxime Gorki (extrait) : « Des millions de péchés, de méfaits, d'oppressions et d'épidémies sont...moins dangereux que la plus vague idée, la notion la plus ténue d'un quelconque dieu, fût-elle déguisée sous l'apparence du plus bel idéal » (Œuvres complètes de Lénine). Sans commentaires.

Moses Hess, qui a converti Marx et Engels à l'idée socialiste, écrit à Lassalle : « Je passerai au fil de l'épée tous les citoyens qui opposeront résistance aux efforts du prolétariat » (Lettre à Lassale, Correspondance de Moses Hess, éd. Gravenhage, 1959).

Mazzini qui  connaissait bien Karl Marx déclarait à son sujet : « Il a l'esprit destructeur et son cœur déborde plus de haine que d'amour pour les hommes ». (Karl Marx, par Fritz Raddatz, édité par Hoffmann et Campe, Allemagne, 1975).

Les enquêteurs ont découvert dans le jardin du meurtrier un autel improvisé et camouflé( un crâne au milieu de fruits pourris, des bougies) qui laisserait penser qu'il pouvait pratiquer des rites sataniques. Ils ont également précisé qu'il aurait développé une haine tenace et irrationnelle envers Gabrielle Giffords (la député démocrate blessée), depuis qu'elle avait refusée de répondre à la question qu'il lui avait posé lors d'une rencontre politique dans son lycée en 2009. La question était : "What is government if words have no meaning?"

Au fur et à mesure de l'avancée de l'enquête on s'éloigne de motifs liés au climat politique des récentes élections américaines.


 

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 06:29

Quel silence assourdissant des médias et des défenseurs de la liberté, si empressés d'ordinaire à défendre tous les opprimés de la planète.

Je ne peux que saluer le dernier numéro de Valeurs actuelles qui donne la parole à des voix différentes qui s'indignent.

Extraits :

"...Notre bonne conscience, si prompte à s’enflammer, me paraît vraiment timide sur ce drame, qui est pourtant riche de leçons. Chacun, en Occident, peut pratiquer librement son culte. Nos gouvernements s’y emploient. Je regrette que cette liberté ne soit pas reconnue aux chrétiens dans plusieurs pays d’Orient. Il y a un déséquilibre flagrant entre ce que l’on attend de l’Occident démocratique et ce que l’on tolère de régimes orientaux qui ne le sont pas…Faut-il voir dans cette prudence, voire dans cette indifférence, l’oubli des racines chrétiennes de l’Europe, au mo­ment où nous nous apprêtons pourtant à fêter Noël ?"  Max Gallo

"...Tout d’abord, la persécution des chrétiens ne se limite pas au Moyen-Orient : au Viêt­nam, par exemple, elle est manifeste, et on n’en parle pour ainsi dire ja­mais....La réticence à reconnaître l’héritage chrétien de l’Europe se combine là malheureusement avec une certaine prudence diplomatique. Il y a des impératifs de raison d’État qui jouent dans cette timidité. Mais c’est à nous de les dénoncer, c’est à nous de crier plus fort. Je pense par exemple au silence un peu gêné qui accompagne le durcissement antichrétien en Algérie, alors que ces persécutions, si elles avaient touché n’importe quelle autre confession, au­raient suscité un tollé. Mais, pour les chrétiens, on a fait profil bas..."

Jean Claude Guillebaud

"...Et pourtant, nous en sommes là : les chrétiens forment aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, à l’échelle de la planète, la communauté la plus persécutée ; et les fidèles d’Orient, qui ont tant fait pour la richesse spirituelle de l’humanité, revivent le martyre d’il y a deux mille ans. Je veux les défendre avec force, fût-ce contre l’esprit du temps....Alors, je sais bien qu’une partie du monde musulman a fait le choix de se refermer sur lui-même. Il a fait le choix de l’affrontement avec les démocraties, avec Israël et avec les chrétiens. Eh bien, nous ne pouvons pas nous taire sous prétexte qu’il ne faudrait pas attiser le “choc des civilisations”. Car qui parle de “choc” ? Et qui le veut ? Certainement pas Israël. Ni les Églises chrétiennes. Ni l’Occident. Mais ceux qui commettent des attentats en Irak, qui assassinent un prêtre en Turquie, qui persécutent les chrétiens au Soudan et qui – car tout est lié – entretiennent la fièvre antisémite mondiale....

Bernard-Henry Levy

"...Rappelons d’abord à ceux qui voudraient ignorer l’Histoire que les chrétiens ne sont pas en Orient des “intrus”, mais qu’ils sont fondés à vou­loir demeurer sur ces terres puisqu’ils en sont parmi les plus anciens habitants....Un Orient vidé de ses chrétiens, victimes d’une “épuration religieuse”, comme il y a eu par le passé des “épu­rations ethniques”, serait historiquement très étrange et culturellement très inquiétant...."

Jacques Julliard

"....Le 14 novembre à Paris, plusieurs milliers de chrétiens arabes et européens, irakiens et français, manifestaient leur soutien aux victimes du carnage de la cathédrale de Bagdad. Las ! Cette mobilisation n’a suscité aucun intérêt dans nos médias et chez nos politiques face à l’improbable re­maniement gouvernemental.

Ulcérés par la mollesse des réactions officielles, nous avons publié avec Tho­mas Gueydier une lettre ouverte à Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires étrangères, pour lui demander de dénoncer publiquement, au nom de la laïcité qui ne saurait nier le fait religieux, la persécution religieuse des chrétiens d’Irak. Grâce aux signatures de sommités comme Claude Bébéar, Rémy Brague, Luc Ferry et même le président de la Licra, Alain Jakubo­wicz, – et bientôt les vôtres ! – notre texte a été publié dans le Figaro et, quelques jours plus tard, MAM, recevant le patriarche d’Antioche, s’exprimait de façon beaucoup plus explicite sur la persécution religieuse. Qu’elle soit ici remerciée...."

Frigide Barjot

"...Enfin, cinquième et dernier acteur, la masse des Européens “sans religion” qui pourraient croire que ce problème n’est pas le leur. Et pourtant ! Sans paix entre le christianisme et l’islam, il n’y aura pas de paix du tout, et, sans liberté religieuse, il n’y aura pas de liberté non plus..."

Marc Fromager directeur de l'Aide à l'Eglise en détresse.

Repost 0

Articles Récents