Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 22:02
Des membres du parlement britannique* demandent des règles strictes pour protéger les mineurs. Ils demandent que les magazines, dont les couvertures présentent des messages de type sexuel**, soient placés sous blister et positionnés sur les étagères du haut à côté des revues pornographiques. Ils considèrent inadmissible que de telles revues puissent être vues par des enfants. Les enfants ne sont pas en mesure de visionner sans dommages de telles images. Ils souhaitent également que l'emballage précise l'âge à partir duquel (plus de 16 ans ou 18 ans) ils peuvent être achetés.
Ce sont de simples mesures de bon sens. Traiter la femme comme un objet n'est pas inné. L'hypersexualisation de la société en est responsable. Cette mesure si elle est appliquée est un bon début pour changer la vision de la femme et de la sexualité.
* Labour (Parti travailliste)
* Revues : Loaded, Nuts, Zoo,Daily Sport....
Source : Mail online
http://www.dailymail.co.uk/news/article-1222537/MPs-age-ratings-pornographic-lads-magazines.html
Repost 0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 09:11
Il ne s'agit pas de juger Frédéric Mitterrand. Nous avons tous nos points faibles et nos failles. Il est ministre de la culture. Il aurait jugé "absolument épouvantable" l'arrestation de Roman Polanski "pour une histoire ancienne qui n'a pas vraiment de sens".* Ce dernier a réfusé de comparaître une deuxième fois devant la justice américaine craignant d'être à nouveau emprisonné et a fui son pays pour échapper à la justice. L'acte commis est grave. Un viol porte gravement atteinte à la dignité humaine.  Un ministre ne peut publiquement défendre l'auteur d'un viol.
Concernant le roman autobiographique du ministre, son contenu ne plaide pas pour la dignité de  l'homme et de la femme. Le tourisme sexuel avillit l'être humain,les client et les personnes qui se prostituent. Ce sont des relations qui détruisent et dévoient la beauté de l'amour humain. Il est légitime que le peuple souhaite une personnalité plus compatible avec la fonction ministérielle.
Nicolas Sarkozy aurait pu faire un choix plus judicieux, lui qui fustige l'esprit de mai 1968.
Je me permets de suggérer à notre Président d'être à l'écoute, non pas de la vindicte populaire, mais de l'indignation légitime de ceux qu'il a choisi de servir. Qu'il essaie d'imaginer la difficulté pour un père ou une mère de famille d'expliquer ces réalités et son choix à leurs enfants adolescents. La France est avant tout peuplée de personnes qui essaient de vivre selon des valeurs héritées de notre civilisation judéo-chrétienne. Ils souhaitent être servis par des élites qui les confortent dans leur quête du bonheur.
* Le Point
Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 00:36
Luc Chatel condamne "avec la plus grande fermeté" les actes commis par des lycéens lors d'un bizutage dans un internat de Poitiers.
Selon les informations délivrées par la presse quatre lycéens de 17 ans auraient été placés sous contrôle judiciaire pour l'agression sexuelle de quatre élèves âgés de 15 à 16 ans, suite à une plainte des parents et de la direction du Lycée Bois-d'Amour.
"Selon les premiers éléments de l'enquête l'un des agresseurs serrait les parties génitales des bizuts pendant qu'un autre leur enfonçait un doigt dans les fesses tout en forçant leurs victimes, restées habillées, à siffler la Marseillaise".*
Cet évènement devrait nous pousser à nous poser la question des actions de certains jeunes et de l'intégration des limites et des notions de respect du corps d'autrui.
Quitte à me répéter, je crois que les causes sont à chercher du côté de l'hypersexualisation de nos sociétés modernes, de l'accès libre, facile et quasi illimité à toute forme de pornographie sur internet, de la banalisation des actes sexuels occasionnels dès l'adolescence, etc...
On ne peut en même temps demander à nos jeunes de se respecter et en même temps banaliser les relations sexuelles.
Condamner c'est bien. Agir pour donner aux jeunes le sens du respect de leur corps et de celui des autres ainsi que le sens véritable de la rencontre sexuelle est encore mieux.
*Source : Le Parisien




Repost 0
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 20:46
Marie-Christine Hodeau est morte. Devant l'émotion suscitée il faut agir. La castration chimique est envisagée. François Fillon et Ségolène Royal notamment y souscrivent. Ce n'est qu'une mesure d'urgence qui ne résoud pas le fond du problème.
Nos hommes politiques se réunissent pour réfléchir au type de  prévention à mettre en place. Ils suggèrent la vidéosurveillance.
Le problème c'est que toutes ces mesures ne changeront en rien la réalité. Elles  ne s'attaquent pas aux causes mais aux conséquences.
La pornographie, la femme réduite à un objet également par la publicité, la banalisation de l'acte sexuel, le droit au plaisir sont autant de réalités qui entraînent ces crimes. On ne parle pas de tous les viols dont les femmes, surtout les jeunes femmes sont victimes.La plupart ne portent pas plaintes car elles se sentent coupables. La consommation d'alcool liée à la l'hypersexualisation de notre société y contribuent fortement.
Je vous conseille la lecture de " Unhooked : How Young Women Pursue Sex, Delay Love and Lose at Both" de Laura Sessions Stepp aux éditions Riverhead Books.*

Elle montre les ravages de la culture de la banalisation de la rencontre sexuelle et ses effets négatifs sur les jeunes. Pas de morale, mais simplement le vécu de nombreuses jeunes filles et jeunes gens sur les campus des Etats-Unis. Les viols sont une réalité banale, surtout lorsque les filles sont saoûles... Les garçons souvent saoûls eux-mêmes ne tiennent pas compte de leur refus de l'acte sexuel.
Tant que la pornographie sera aussi aisément accessible, tant que notre société restera hypersexualisée et tant qu'elle poussera les jeunes aux relations sexuelles précoces et multiples, les femmes continueront à être les victimes du désir incontrôlé et puissament encouragé des hommes.

Une réflexion urgente, mais qui demande du courage, pour nos responsables politiques.
Repost 0
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 02:48
Les mères salariées du secteur privé gardent leur deux années de durée d'assurance vieillesse. Attention, soyons vigilant que le gouvernement ne s'attaque pas aux mères de famille de la fonction publique.
La raison de ces droits ou avantages est simple : les mères de familles donnent naissance et élèvent les enfants qui paieront les retraites futures. Ce n'est donc pas pour compenser la disparité de carrière professionnelle comme l'invoque Xavier Darcos



Repost 0
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 22:31
"Ici, comme partout, il faut se demander quel type de culture leur est proposé, quels exemples et modèles leur sont proposés, et évaluer s'ils sont à même de les encourager à suivre les voies de l'Evangile et de la liberté authentique. " *
La culture modèle la jeunesse. Les jeunes imitent. Sachons leur proposer des modèles qui les conduisent vers le bonheur.
*(Benoît XVI angélus du 19 juillet 2009)
Repost 0
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 02:16
Dans le Nouvel Observateur (1984) Alain Finkielkraut écrivait ce qui reste toujours d'actualité:
"... La morale du temps flatte ce narcissisme, ne fût-ce qu'en donnant le nom de culture au style de vie du monde adolescent. Avec ce mot, en effet, tout d'emblée s'égalise: Mozart et Michael Jackson...." et " ...Bref ce n'est pas la servitude qui menace la culture... c'est l'indifférenciation: le remplacement de la Beauté et de la Vérité comme valeurs suprêmes par le principe en apparence tolérant mais en réalité mortel du "tout se vaut"..."
Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 04:18
Le Père Henrique, fondateur d'une communauté catholique - Alliance de Miséricorde-, qui est installée dans la favela Moinho à Sao Paulo au brésil déclare :
" La théologie de la libération avait quelque chose de prophétique. Mais la mystique a été bouffée par la lutte des classes. En s'attaquant aux problème sociaux, il ne faut jamais oublier la force de la prière. Elle seule peut nous faire vaincre les injustices et le relativisme moral."
Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 00:32
Le jugement est favorable à l'élève qui a été traité de "salaud de fasciste" par un professeur pour avoir défendu le mariage traditionnel dan sun cours.
En savoir plus : http://www.examiner.com/x-7814-LA-Church--State-Examiner~y2009m7d15-Judge-rules-in-favor-of-LACC-student-defending-traditional-marriage
Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 06:55
Le débat sur le voile intégral est lancé. Le 23 juin une mission parlementaire a été créée pour réfléchir sur son interdiction ou non.
Je trouve anormal de se déplacer sur la voie publique le visage entièrement voilé. Son interdiction devrait se justifier uniquement pour des raisons de sécurité. N'importe qui pourrait utiliser cet habillement pour passer incognito ou pour réaliser un méfait comme un braquage.
Plus profondément, porter la burqua c'est refuser d'entrer en contact avec une société considérée comme impure. C'est le signe d'une appartenance au camp des purs. Notre société qui tolère l'étalage de la nudité peut motiver ce refus.
Quelle est l'identité d'une femme sans visage? Quelle dialogue puis-je établir avec elle?
Autant de questions, non exhaustives , auxquelles nos responsables politiques devront trouver une solution. J'espère simplement qu'ils ne feront pas d'amalgames, en y englobant l'habit des religieuses catholiques. Il a fallu que les autorités ecclésiastiques se battent pour que des religieuses puissent conserver leur voile sur les photos d'identité.
Comme je le laisse entendre au début le problème n'est pas d'ordre religieux mais relève plutôt de l'ordre public. On ne peut accepter que des personnes circulent dans les lieux publics le visage caché.
Quant à la question de la dignité de la femme cela me semble plus complexe. La nudité qui prévaut en occident, dans la publicité, sur nos plages, dans la mode ne me semble pas préserver la dignité de la femme. L'effacement de son visage non plus. Nos excès expliquent peut-être en partie leurs excés! Ce n'est qu'une hypothèse, car il faut se pencher sur le statut de la femme et son respect dans la religion musulmane.

Repost 0

Articles Récents