Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 00:19

L'appel de l'AFEV pour la suppression des notes à l'école primaire, signé entre autre par Jean Marie Petitclerc ou Marcel Rufo, pose mal la question de l'échec scolaire. La notation à des vertus. Elle ne sert pas à la compétition mais permet à l'élève et à ses parents de se situer. Ce n'est pas les notes qui stigmatisent les élèves , mais plutôt les mauvaises méthodes pédagogiques (comme les méthodes de lecture semi-globales ou globales par exemple) et la pauvreté des contenus transmis aux élèves. Avec l'arrivée des compétences les notes disparaîtront tôt ou tard.

Le collège unique qui exige de tous les enfants les mêmes aptitudes, stigmatise ceux qui n'ont pas ces aptitudes...Aujourd'hui malheureusement bon nombre d'élèves sont en échec parce que l'on ne leur à pas transmis les connaissances nécessaires pour réussir. L'école primaire, suite aux réformes pédagogiques modernes, ne strucutre plus l'esprit des élèves. Seuls les plus doués ou dont les parents sont favorisés peuvent acquérir cette structuration d'esprit. Elle s'acquiert par l'analyse, la réflexion, la répétition, l'exercice de la mémoire, l'apprentissage des savoirs, l'acquisition des connaissances. Cela nécessite du temps et des efforts.

S'attaquer à la notation c'est en réalité occulter les vrais problèmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny - dans Ecole
commenter cet article

commentaires

Articles Récents