Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 21:34
Le rôle des maîtres et professeurs consiste à faire acquérir des compétences aux élèves.La politique éducative est la suivante :
"Le "socle commun de connaissances et de compétences" présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Introduit dans la loi en 2005, il constitue l'ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen."
Qu'est-ce qu'une compétence?
«une réponse originale et efficace face à une situation ou une catégorie de situations, nécessitant la mobilisation, l'intégration d'un ensemble de savoirs, savoir-faire, savoir-être...»[Bosman et al. 2000] ou bien
«la capacité réelle et individuelle de mobiliser, en vue d’une action, des connaissances (théoriques et pratiques), des savoir-faire et des comportements, en fonction d’une situation de travail concrète et changeante et en fonction d’activités personnelles et sociales» [De Meerler2006].
Cette approche est critiquable à mon sens car elle se révèle être un abandon de la connaissance et elle répond essentiellement à des objectifs économiques liés à l'évolution du marché du travail.
Les compétences seraient au service de travailleurs adaptables, capables de s'adapter à des situations nouvelles et complexes.
Les connaissances et les savoirs n'ont plus qu'un rôle utilitaire, puisqu'ils servent uniquement à acquérir des compétences. Le savoir ou la connaissance au service de l'acquisition d'une compétence. Or il y a une multitude de connaissances qui ne servent pas à établir des connaissances et qui sont indispensables. La compréhension philosophique, celle des faits historiques, des oeuvres musicales, des textes littéraires, des réalités psychologiques, etc...
Le rôle du maître est de transmettre des connaissances, de structurer l'intelligence des élèves, de lui permettre de comprendre comment il fonctionne (voir travaux d'Antoine de la Garanderie), de lui apprendre à analyser un texte pour parvenir à une compréhension fine de l'écrit, de lui transmettre l'héritage acquis par les générations qui l'ont précédé.
Faire acquérir des compétences réduit le travail du maître à un travail pauvre et routinier alors que la transmission de la connaissance fait de lui celui qui permet à l'enfant de découvrir toute la richesse de la pensée et de la vie humaine, constituées par le travail et l'expérience de tous ceux qui nous ont précédé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny
commenter cet article

commentaires

Articles Récents