Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 23:33

hortefeuxCommuniqué de presse de Brice HORTEFEUX, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales du mercredi 22 septembre 2010.

« Je viens d'apprendre, avec stupeur et consternation, que près de cinquante tombes catholiques ont été profanées dans un cimetière de Frontenay-Rohan-Rohan, dans les Deux-Sèvres. Je tiens à exprimer ma solidarité et ma sympathie aux familles des défunts, ainsi qu'à tous les croyants légitimement choqués par ces actes révoltants. Cette nouvelle atteinte à des tombes chrétiennes est intolérable. Depuis le début de l'année, 323 agressions envers des sites chrétiens ont été recensées sur notre territoire : 140 cimetières et 183 lieux de cultes ont été profanés. Lorsqu'une église, une synagogue, une mosquée, un temple ou tout autre lieu de culte sont attaqués, lorsqu'une tombe est profanée, c'est l'ensemble de la communauté nationale qui s'en trouve offensée. J'ai demandé à ce que tous les moyens soient mis en œuvre pour en identifier les auteurs, les interpeller et les déférer sans délai à la justice. Les coupables ne resteront pas impunis. »

Source :http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/cultes/profanation-cimetiere-frontenay/view

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Plus 24/09/2010 07:58



Voici un site tres intéréssant à ce sujet: http://indignations.org/


Le site "indignations" cité dans le Figaro


Si le salon beige se souvient des débuts de ce site qui se donnait comme folle ambition de recenser tous les actes anti-catholiques de France (profanations,
destructions, dégradations, etc.), celui-ci a très vite pris son envol et réussi son pari. Aujourd'hui, même si nous continuons à citer l'odieuse actualité de nos églises et de nos cimetières
profanés, le site Indignation a depuis 5 ans gagné ses lettres de noblesse : il est la référence en la matière et propose désormais un panorama
précis de ce scandale. Au point d'être aujourd'hui cité dans la grande presse lorsque celle-ci consacre un article sur la question.


Un exemple à suivre : à la question "que faire" que tant se posent face à une indignation légitime, le courage et la tenacité ont donné une réponse qui aujourd'hui porte ses
premiers fruits d'importance. Chapeau.


 


 



Articles Récents