Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 14:58

La France est elle une îlot préservé? Tous nos voisins européens font des efforts. Angela Merkel vient d'affirmer devant des lycéens que la crise allait encore durer des années... Nos voisins réduisent leurs dépenses publiques, augmentent la durée du temps de travail, retardent le départ à la retraite...

Nos gouvernants nous font croire que notre situation pourrait s'améliorer sans faire les mêmes efforts!

Le simple bon sens permet de comprendre que la situation ne peut s'améliorer que grâce à d'importants efforts consentis sur une durée assez longue. Les promesses actuelles sont mensongères et vaines.

Réduire la dépense publique, par exemple, freinerait la croissance...? Absolument pas, si la baisse des dépenses publiques  s'accompagne d'une baisse des prélèvements. Cet argent sera rendu aux français qui le dépenseront. En quoi la dépense des français sera-t-elle différente de celles des organismes d'état?

Avant de répondre quelques réflexions sont nécessaires.

En période de crise les ménages réduisent leurs dépenses et donc leur train de vie. Nos élus et organismes publics doivent faire de même et ce dans tous les domaines.

Les subventions multiples sont insatisfaisantes. Chaque français participe à l'argent public dépensé mais n'en bénéficie pas de la même manière. Chacun ne bénéficie pas des subventions allouées aux transports, à la culture, piscines, conservatoires de musique, associations diverses, musés et la liste est interminable...

Un seul exemple : si mon enfant fait de la musique dans un conservatoire il bénéficie de tarifs très avantageux financés par tous les contribuables. Tout le monde ne pouvant pas faire et s'offrir toutes les activités, il me paraît plus judicieux que chacun puisse choisir ce qu'il veut faire.

L'argent rendu aux français leur permettra de payer ce qu'ils choisiront de faire avec une plus grande satisfaction et un plus grand pouvoir d'agir sur ce qui leur est proposé ( car clients) et ne pas souffrir de l'insatisfaction de payer sans en bénéficier.

Les économies réalisées seront énormes et l'argent  rendu aux français conséquent et le taux de satisfaction important.

L'entreprise France est malade... Comme dans toute entreprise en difficulté il faut diminuer tous les budgets. L'argent des français ne doit pas être gaspillé et distribué en toute largesse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents