Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 00:00

Gilles de Robien a déclaré sur Radio Notre -Dame : "...Je crois vraiment qu'il faut donner aux enseignements public et privé une égalité de moyens pour que le choix s'exerce dans la plus pleine neutralité des consciences...". Il conclut : "Le privé, c'est aussi l'Education nationale, l'école de la République". Ces propos ont sucité un tollé, non pas des parents, mais de certains syndicats et partis politiques. Le problème posé par le ministre est réel car les familles ne peuvent plus exercer leur choix. Le nombre de postes attribués à l'enseignement privé ne dépend pas de la demande des familles, mais des moyens attribués à l'enseignement public.

Quelques repères bon à connaître : L'enseignement catholique accueille 97% des enfants scolarisés dans le privé  -   Il scolarise 2 millions d'éllèves (15% dans le primaire et 22% dans le secondaire) - Depuis quelques années il ne peut plus satisfaire toutes les demandes (Depuis 2002, 15 à 20 000 élèves refusés).

Bon à savoir : selon le MEN, 54% des élèves du privé sous contrat inscrits dans le secondaire sont issus d'une famille socialement "défavorisée" ou "moyenne". Ce n'est plus l'école d'une élite sociale. Plus de 40% des enfants y passent une partie de leur scolarité.(Gabriel Langouët sociologue, auteur de nombreuses études sur le sujet).

Motivations des parents : (Crédoc) Critères qui font l'unanimité :"Encadrement, capacité de l'école à s'adapter aux spécificités des enfants et à leur permettre de s'épanouir, et de la transmission des valeurs morales : rigueur, respect des adultes, autorité, mais aussi tolérance, ouverture, partage...". Et contrairement à une idée reçue qui voudrait que seules 10% des familles choisissent le privé catholique par conviction religieuse, 39% des familles interrogées par le Crédoc déclarent que l'instruction religieuse a joué un rôle assez ou très important dans leur choix. Selon le Crédoc, les 3/4 des familles se déclarent satisfaites de l'enseignement libre. (Documentation utilisée, article de Fabrice Madouas dans Valeurs actuelles du 16 sept 2005).

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny - dans Ecole
commenter cet article

commentaires

Articles Récents