Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

20 janvier 2007 6 20 /01 /janvier /2007 12:37
Mel Gibson, après la Passion du Christ, fait à nouveau scandale avec Apocalypto. Tout simplement parce qu'il heurte la pensée unique et les idées reçues. Dans son film il rejoint les conclusions de nombreux historiens.
Malgré les médias qui tentent de nous désinformer, Mel Gibson montre à travers son film, que la civilisation maya s'est détruite de l'intérieur, que les européens n'en sont pas responsables et même, ce qui doit horrifier nos gardiens de la pensée unique, que l'Eglise a sauvé les Indiens.
Bartholomé Bénassar, historien, estime que les missionnaires ont défendu les Indiens contre les violences des conquistadors, mais aussi que l'Eglise a contribué à mettre un terme à la sauvagerie sanguinaire de ces peuples.
Car malgré leur degré de civilistaion ces peuples, outre la guerre et les tueries, pratiquaient le cannibalisme et les sacrifices humains.
Un lieutenant de Cortès témoigne : "Sur des autels se trouvaient d'affreuses idoles : cinq indiens sacrifiés étaient là, la poitrine ouverte, les bras et les jambes coupés. Les murs étaient couverts de sang". Les historiens estiment à 3 millions les victimes sacrifiées par les seuls mayas en quatre siècles.
Mel Gibson relate que durant une cérémonie, les Aztèques ont tué 20 000 personnes en quatre jours.

Un film qui bouscule les idées reçues...Une bouffée d'air frais...
Quant à ceux qui dénoncent la violence de ce film, ce sont les mêmes qui défendent les films ultra-violents ou pornographiques.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents