Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 11:13
Dominique Wenner, dans un article de l'excellente revue d'histoire NRH, affirme en commentant le message de Ratisbonne de Benoît XVI qu'il "eût été facile de rappeler " aux musulmans " que le christianisme en son temps, n'avait pas fait mieux. En témoigne l'édit de 392, premier d'une longue série ouvrant des persécutions au sein de l'Empire romain désormais soumis à une christianisation obligatoire. Par cet édit, l'empereur chrétien Théodose Ier interdit les cultes païens sous menace de mort. " Dominique Venner ajoute : " Jésus lui-même avait dit : " N'allez pas croire que je suis venu apporter la paix sur la terre. je ne suis pas venu apporter la paix mais le glaive. Je suis venu mettre la division entre le fils et son père, entre la fille et sa mère..." (MT X, 34-35).

Jésus n'est pas venu apporter la violence. Par cette phrase il signifie simplement qu'il serait signe de contradivtion. Il précise que les familles seront divisées. C'est effectivement ce qui s'est passé. Par exemple dans les pays communistes ou des membres d'une famille (athés ou membre du parti) ont dénoncé les leurs (chrétiens) aux autorités, qui ont été transférés au goulag ou massacrés ou subit des pressions.

Concernant Théodose, il illustre le fait que de nombreux chrétiens n'ont malheureusement pas été fidèles à cet idéal.

Le Christ n'est qu'amour et ne prêche que l'amour. Il enseigne l'amour des autres et même de ses ennemis. Il condamne toute violence.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents