Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 10:47
Malgré la volonté du ministre de réhabiliter un apprentissage efficace de la lecture en CP, la réalité sera toute autre dans de nombreuses classes de CP. En effet, nombreux s'opposent à cette nouvelle orientation, au risque de sacrifier encore bon nombre d'élèves. Pour y voir clair , une mise au point du docteur Wettstein- Badour.

"....Les pressions qui vont s’exercer sur les enseignants vont probablement atteindre cette année un niveau encore inégalé. L’objectif est de les amener à convaincre les parents que les pédagogies actuellement utilisées sont très proches des pédagogies alphabétiques en tentant de les persuader qu’après une période, selon eux incontournable, d’apprentissage de mots présentés dans leur entier, ou même pendant cet apprentissage, on associe un travail portant sur la correspondance entre les lettres et les sons. Pour ne pas vous laisser abuser, il est donc indispensable que vous puissiez avoir les moyens de juger par vous-même de la méthode proposée à votre enfant sans vous laisser troubler par des présentations fallacieuses. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les principales caractéristiques de chaque groupe de méthodes. Il vous suffira de  comparer les supports employés à l’école avec les indications mentionnées ici pour identifier clairement la pédagogie utilisée pour apprendre à lire à  votre enfant. "

 

Méthodes globales et apparentées

(globales, semi-globales, mixtes, naturelles, intégratives)

Méthodes alphabétiques

(ou synthétiques ou phono-graphèmiques)

Apprentissage du code alphabétique par « deux approches complémentaires » : analyse de mots entiers en unités plus petites, synthèses de mots à partir de leurs constituants.

Apprentissage du code alphabétique à partir du lien qui unit chaque graphème (lettre ou groupe de lettres) au phonème (son) qu’il représente.

Présence de phrases dès les premières pages du livre de lecture.

Apprentissage débutant par les voyelles.

Étude de graphèmes dans des associations de lettres qui en modifient le sens phonologique (ex : a dans des mots contenant les graphèmes an, au, eau).

Apprentissage séparé de chaque graphème.

« Mots-outils » à mémoriser dans chaque leçon pour les « reconnaître » ensuite dans d’autres phrases.

Pas de mémorisation de mots. La progression choisie permet de lire très vite des mots et des phrases.

Introduction de mots contenant des graphèmes connus et inconnus.

Mots et phrases contenant uniquement des graphèmes connus ou en cours d’apprentissage.

Présence de mots se terminant par des lettres muettes.

Pas de mots se terminant par des lettres muettes avant de pouvoir en expliquer la raison d’être.

Découverte du sens par hypothèses formulées à partir du contexte.

Lecture par compréhension du mot. Aucune hypothèse de sens n’est tolérée.

Si vous constatez que la pédagogie utilisée par l’école de votre enfant se classe dans le groupe des « méthodes globales ou apparentées », que pouvez vous faire ?  Deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez dès le début de l’année scolaire opter pour une méthode alphabétique utilisée à la maison en sachant que l’expérience montre que ce travail, totalement différent de ce qui est pratiqué en classe, ne perturbera en rien votre enfant. Vous pouvez aussi décider d’attendre et d’observer la manière dont il réagira lors du déroulement de son CP. Sachez que les vacances de la Toussaint représentent, lors de cette année scolaire, un cap décisif. C’est pourquoi, il est indispensable que vous sachiez reconnaître les symptômes révélateurs de difficultés d’adaptation à la pédagogie proposée. Ceux qui le désirent peuvent, à ce propos, consulter  les chapitres 7 et 8 de mon dernier ouvrage (*3). Bien informés et vigilants, vous pourrez alors agir et éviter à votre enfant de s’enfoncer dans l’échec et d’entrer dans la spirale d’une médicalisation souvent injustifiée de ses difficultés. Vous lui donnerez ainsi les moyens d’apprendre à lire et à écrire et d’optimiser le développement de son potentiel intellectuel. N’est-ce pas ce que vous attendez de son CP ?
 

En vous apportant ces informations et ces conseils de vigilance, mon objectif est de vous aider à y parvenir. "

Pour mieux s'informer :

- interview du docteur Wettstein-Badour au Figaro :http://www.lefigaro.fr/france/20060829.FIG000000054_d_r_wettstein_badour_les_syndicats_font_de_la
_desinformation.html
 - Lire: « Bien parler, bien lire, bien écrire. Donner toutes leurs chances à vos enfants» publié aux éditions Eyrolles en novembre 2005. (disponible en librairie ou sur le site internet de votre choix en recherchant avec les mots clefs « bien parler bien lire bien écrire » ).

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny - dans Ecole
commenter cet article

commentaires

Articles Récents