Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 09:53
La réalité finit toujours par s'imposer. Ce sera le cas pour le montant des retraites futures. La situation est préocupante, à tel point que je pense que les sommes touchées à la retraite dans quelques années seront insuffisantes pour vivre. Les raisons sont simples à comprendre. Le système actuel des retraites est basé sur un système de répartition. Ce sont les travailleurs d'aujourd'hui qui paient les retraites des retraités d'aujourd'hui. Les cotisations versées par les personnes qui travaillent sont transmises aux personnes retraitées. Ce système a bien fonctionné jusqu'à ces dernières années. Le sytème se grippe. Les cotisants vont se raréfier alors que le nombre de retraités va croître. Les raisons sont démographiques. L'espérance de vie augmente et la natalité est trop faible. Quelques chiffres pour comprendre :
Dans les années 1980, il y avait quatre personnes qui cotisaient pour un retraité. (En 1945, quinze personnes cotisaient pour un retraité). En 2020, nous serons quasiment à un cotisant pour un retraité. La charge à payer deviendra insupportable.
En l'an 2000, il y avait 40 personnes âgées de 60 ans et plus pour 100 personnes de 20 à 59 ans.
En 2050, il y aura 80 personnes de 60 ans et plus pour 100 personnes de 20 à 59 ans.

L'irresponsabilité des générations précédentes (fécondité faible, retraite à 60 ans,...) pèse sur les générations futures, sans parler du poids de la dette qu'elles n'ont pas su maîtriser. Chacun comprendra aisément que le montant actuel des retraites ainsi que l'âge de départ à la retraite ne pourront pas être maintenu dans l'avenir.

Il faut mentionner également les inégalités frappantes de nos systèmes de retraites.( On compte plus de 500 régimes de gestion du risque vieillesse!). Quelques exemples :
Pour 1 euro cotisé :
- une ouvrière de 60 ans ( qui a élevée ses deux enfants et interrompu sa carrière) touchera 1,04 euros
- un employé modeste de la Banque de France touchera (à 55 ans) 2,42 euros
- un cadre multicarrières (ingénieur agronome puis activité libérale de conseil) touchera à partir de 64 ans 0,87 euros
- un  cadre de la SNCF (32 années validées et retraite à 55 ans) touchera 3,16 euros
- une infirmière à la carrière incomplète touchera 1, 83 euros
- un sous officier (retraite après 15 ans de service dont 5 de campagne simple jouissant de sa pension immédiate) touchera 4,78 euros...
Et ne parlons pas des avantages des retraites des élus. Un député touchera 1500 euros de retraite pour un mandat, 3000 euros de retraite pour deux mandats et passé quatre mandats près de 6000 euros.Cette pension s'ajoute évidemmment aux autres retraites pour lesquelles il a cotisé.
Les fonctionnaires qui ne représentent que 20% de la population active, "assurent" plus de 60% du déficit du régime des retraites. Le régime des fonctionnaires n'étant pas un système de répartition ce sont les contribuables qui paient le déficit.
Chaque contribuable paie pour les déficits du régime des fonctionnaires, de la SNCF, de la RATP, d'EDF...
Quelques conclusions tirer de cet état de fait? Je crois qu'il ne faut pas compter sur les retraites futures. Tant que la situation ne sera pas catastrophique, nos élus ne prendront pas le risque de prendre les mesures nécessaires qui s'imposent.
Pour résoudre la situation il faudrait :
- mettre en place une véritable politique familiale afin de relancer la natalité
- tenir compte de l'espérance de vie pour le calcul des cotisations et des retraites
- reculer l'âge de départ à la retraite (le Danemark a fixé 67 ans)
- rétablir l'égalité en supprimant les priviléges accordés actuellement à certaines catégories de travailleurs (fonctionnaires, SNCF, RATP, EDF, élus...) ...

Personnellement je ne compte pas sur ma retraite future Je sais que la réalité s'imposera tôt ou tard. Plus nous attendrons pour prendre les mesures nécessaires et plus ce sera douloureux. Je sais que je travaillerai jusqu' à ce que je ne puisse plus le faire. Je travaille afin de créer actuellement des sources de revenu futures.

Article composé à l'aide d'un article du POINT : "Retraites l'enquête" (n°1771; 24 août 2006).
A consulter pour approfondir :
- http://www.sauvegarde-retraites.org/etudes-et-analyses.aspx
- lire : "Quand les autruches prendront leur retraite " alain Madelin et Jacques Bichot au Seuil
- la revue Population et Avenir (9, rue Faubourg -Poissonnière 75009 Paris)
- http://www.ifrap.org/
- http://www.conscience-politique.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents