Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 07:59
J'ai le sentiment que les responsables politiques estiment que la crise que nous vivons est passagère. Ils pensent qu'elle passera et que la société de consommation retrouvera sa vitalité. L'injection de sommes énormes par les états ne servira à rien.
Cette crise est profonde et va accélérer un changement de société. Le " toujours consommer plus et rapidement" est un slogan obsolète. La suprématie de "l'avoir" va s'effacer au profit de "l'être". La course effrénée à l'argent va se ralentir. Les grandes structures inhumaines (multinationales etc...) vont disparaître au profit de structures à taille humaine et de proximité.
Quels sont les éléments qui me permettent d'envisager ce nouvel avenir et quels modes de vie pour demain?
Une multitude de personnes va se retrouver au chômage ou en difficulté financière. L'Etat ne pourra pas subvenir à leurs besoins, la charge étant trop élevée. Les modes de vie vont évoluer. Les réseaux d'échange et d'entraide vont se développer.
Les villes vont se dépeupler et les campagnes se remplir. Les gens vont cultiver leur jardin  et élever des animaux pour produire une partie de leur nourriture. Ils cuisineront, ils fabriquerons leur vêtements,  réparerons leur véhicule, construirons et entretetiendrons leurs habitations. Ils partageront certains biens qu'ils achèteront à plusieurs. Ils échangeront des services.

Cela peut sembler utopique, mais me semble inéluctable. Des pans entiers de nos économies vont s'écrouler en entraînant d'autres dans leur chute.
La mondialisation va s'épuiser... Les échanges mondiaux diminuer et les échanges de proxilité augmenter.
La finance va continuer à s'écrouler, minée par les fraudes, les arnaques et les bulles financières qui vont paraître au grand jour. La confiance sera atteinte pour longtemps.
Les états se désendetteront par l'inflation, ruinant définitivement la confiance des épargnants.
Les luttes pour la survie (eau, matière premières...) vont se multiplier et s'intensifier...

Le gagnant en sera "l'être" qui prendra le pas sur "l'avoir"... Les riches devront se cacher, car les pauvres ne supporterons plus l'étalage de leurs richesses.

Cette société sera construire par une jeunesse conduite par la nécessité à vivre simplement et avec bon sens, dans un monde où l'argent pour l'argent ne sera plus le moteur.

Nous vivons un changement radical de société. L'avenir nous le prouvera.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents