Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 20:21
La croissance allemande dopée par les exportations est en crise. Cette dépendance à l'égard du monde extérieur explique le ralentissement économique actuel. Ce n'est qu'un exemple.
La crise actuelle va révéler les fragilités d'un grand nombre de pays.
Il est urgent de réfléchir à une économie au service de l'homme. Ce que nos dirigeants entendent par mondialisation et libre circulation des biens n'est pas au service de l'homme, puisqu'en cas de difficulté cela se retourne contre lui.
Chaque pays devrait pouvoir (en fonction de ses possibilités) produire l'essentiel des biens qui lui sont nécessaires.
Un tel changement implique un changement de mentalité. La société de consommation se meurt sous nos yeux. Cette crise révèle la dangerosité et la folie de l'appât du gain. Nous ne sortirons de la crise qu'en poursuivant le bien de l'homme. C'est cela qui devrait être le moteur de notre activité économique : la poursuite du bien commun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kueny - dans Economie
commenter cet article

commentaires

jourdheuil/oberst 16/11/2008 13:43

C'est la recherche de l'intérêt individuel qui guide les Hommes dans toutes leurs actions. Le vice produit le bien. Les vices individuels se transforment en bien pour la collectivité.La question du bien commun et de l'intérêt général : vaste sujet philosophique. Pas de bien commun sans communauté ! comment va la vôtre ? et que pensez-vous du projet "Génome humain" ?Ia ora  Fa'itoito

Articles Récents