Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 10:11
A méditer, car ce scénario me semble tout à fait possible. Je pense même que nous vivrons quelque chose de ce type.

"...Pourtant, des Français se la posent. Les experts se veulent rassurants : les dépôts sont garantis jusqu’à 70 000 euros, ce qui couvre 90 % des comptes bancaires. Il s’agit d’un fonds de garantie interbancaire destiné à parer aux accidents individuels mais qui serait incapable de faire face à une crise générale du système sans l’intervention de l’État. Quant à l’épargne investie dans des contrats d’assurance sur des actions ou de la dette, elle deviendrait totalement illiquide en cas de panique sur les marchés d’actions et de crise des banques et des assurances. Le pire, ce serait donc l’anéantissement du patrimoine financier des particuliers.
Un tel scénario catastrophe entraînerait une chute de la consommation, un effondrement des investissements, qui ne trouveraient plus de financement, et pour finir une destruction massive d’emplois qui ferait qu’après avoir perdu leur épargne, les particuliers per­draient leurs revenus du travail. Cela signifierait la perte de confiance dans les systèmes politiques et sociaux qui auraient failli à leur mission de protection. Bref, ce serait le chaos comme dans les années trente et les queues devant les soupes populaires..." (Valeurs actuelles 18 septembre 2008).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie-elisabeth 02/10/2008 09:13

Le fond de garantie insuffisant pour certain patrimoine financier sera pris en charge par l'état (et la dette ?) quand à la chute de la consommation c'est normal en période de crise on s'entraide en famille et on achète moins cher (voir les sites genre leboncoin.fr). Certains vont surement retravailler la terre pour être au maximun autonome. Si on pouvait mettre du rouge dans le réservoir (pour les diesels) quelle économie !

Articles Récents