Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 09:23
Lors d'un discours prononcé le 25 septembre 1993, aux Lucs-sur-Boulogne, pour l'inauguration de l'Historial de la Vendée, André Soljénitsyne rappelait le danger des révolutions.
Il affirmait que " toute révolution déchaîne chez les hommes, les instincts de la plus élémentaire barbarie, les forces opaques de l'envie, de la rapacité et de la haine..."
Il ajoute que "...les hommes ont fini par se convaincre, à partir de leur propre mahleur, que les révolutions détruisent le caractère organique de la société, qu'elles ruinent le cours naturel de la vie, qu'elles annihilent les meilleurs éléments de la population, en donnant le libre champ aux pires..."
Il précise qu"en inaugurant aujourd'hui le mémorial de notre héroïque Vendée, ma vue se dédouble. Je vois en pensée les monuments qui vont être érigés en Russie, témoins de notre résistance aux déferlements de la horde communiste...".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents