Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 14:15
Le Parisien du 16 mai 2008 relate
" ...Cette affaire commence la semaine dernière à La Queue-lez-Yvelines. Un préadolescent de 11 ans invite chez lui son copain de 12 ans qui vient accompagné de sa soeur de 10 ans. Ils regardent un film pornographique sur DVD. Une fois la séance terminée, les jeunes entreprennent de reproduire toutes les scènes du film avec la petite soeur. « L'enfant était complètement sous l'emprise psychologique des deux garçons et n'a rien pu faire pour leur échapper », souligne une source proche du dossier. Les deux collégiens se filment et diffusent leurs ébats, durant une semaine, dans leur classe de sixième. Rapidement, l'histoire et la vidéo font le tour de l'établissement de plusieurs centaines d'élèves issus de ce coin huppé des Yvelines..."
Plus loin on peut lire :
"..Les gendarmes insistent sur les dangers que représentent Internet, les vidéos et les téléphones portables pour la jeunesse.
« Au-delà de cette affaire sordide, il convient d'alerter les parents sur le comportement des adolescents avec les nouvelles technologies, quel que soit leur milieu d'origine, soulignent les forces de l'ordre. On voit passer des horreurs : des scènes de torture, des adolescents qui se filment aux toilettes et de la pornographie. Avec les
téléphones, les vidéos circulent à toute vitesse. »..."

Commentaire :
Le problème viendrait du "comportement des adolescents avec les nouvelles technologies" ?!?!
Les enfants imitent. C'est de la psychologie de base. Ces enfants ont vu et ont imité.
Ce qu'il ne faut surtout pas dire, parce que l'air du temps y est hostile et parce qu'il ne faut pas réfréner la sacro-sainte liberté des adultes, c'est que la pornographie est facilement accessible pour les enfants. Un clic de souris suffit. La liberté de certains adultes vaut beaucoup plus que l'intégrité des jeunes filles. Comme le dis Guy Gilbert à un jeune qui avait participé à un viol collectif : "- Tu n'es qu'un pute, tu n'es qu'un salaud! Ce n'est pas du sperme que tu as mis dans la chatte de la fille; c'est du ciment. A cause de toi, elle ne pourra plus jamais aimer. Salaud!"*
Nous pouvons laisser faire en disant qu'il ne faut pas toucher à la liberté d'expression, mais dans ce cas là il faut revoir le code pénal. De quel droit m'empêche-t-on de rouler vite au risque de me tuer ou de tuer les autres? Ou bien nous décidons qu'il faut protéger les enfants et nous prenons les mesures nécessaires.
Cette réflexion devrait etre engagée au niveau européen et du plus grand nombre de pays.
Sensibilisation des parents sur les dangers que représente la pornographie. Logiciels efficaces et gratuits pour empêcher l'accès.
Interdiction de la diffusion de tout support pornographique. Sanctions (y compris pécuniaires) lourdes et dissuassives.
A ceux qui affirment que la lutte est impossible je ne leur souhaite pas une aventure similaire à l'égard de leur fille.

A ces adresse vous trouverez un logiciel efficace :
http://www1.k9webprotection.com/
http://www.01net.com/telecharger/windows/Securite/controle-parental/fiches/33516.html

* "Et si je me confessais" Livre de Poche p.181

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents