Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 16:31

Les idées justes s'incarnent dans le réel. Les idéologies sont des idées abstraites qui s'affranchissent de la réalité.  Les idées qui s'affranchissent des faits (rêves, utopies, illusions,...), lorsqu'elles sont appliquées, engendrent des situations catastrophiques : goulags, camps de concentration, génocides, hôpitaux psychiatriques, avortements, euthanasie, déportations, réduction de l'homme à une chose, etc... Les idéologues veulent faire le bonheur des hommes malgré eux. Carrier, dit le bourreau de Nantes, qui en 1793 avait organisé plusieurs noyades collectives de prêtres et de prisonniers déclarait : "Nous feront de la France un cimetière, plutôt que de ne pas la régénérer à notre manière". En 1913 Lénine écrit :  "Des millions de péchés, de méfaits, d'oppressions et d'épidémies sont...au moins aussi dangereux que la plus vague idée, la notion la plus ténue d'un quelconque dieu, fut-elle déguisée sous l'apparence du plus bel idéal." Moses Hess écrivait : "Je passerai au fil de l'épée tous les citoyens qui opposeront résistance aux efforts du prolétariat ". Karl Marx : "La violence est la sage-femme qui aide la nouvelle société à naître des entrailles de l'ancienne .» (Le Capital).

L'intelligence ou la réflexion, coupée de l'expérience concrète, des faits, de la réalité n'engendre qu'abstractions, idéologies, systèmes ... L'intelligence devrait s'efforcer de saisir le réel et à partir des réalités porter un jugement. Renan écrivait :"Les choses humaines ne commencèrent à mieux aller que quand les idéologues cessèrent de s'en occuper". Aristote indique en conclusion de sa Politique : "la mesure, le possible et le convenable". Edmund Burke s'opposera aux révolutionnaires français qui voulaient faire table rase du passé en précisant que l'art du politique, la tâche de l'homme d'Etat sera de "conserver et d'améliorer".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents