Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 14:13

Il s'agit d'offrir, par le biais des établissements publics d'insertion de la défense, à des filles ou des garçons âgés de 18 à 21 ans, à l'issue de la journée d'appel et de préparation à la défense, la possibilité de rejoindre l'un de ces centres pour une durée de six mois à deux ans, afin d'y suivre un programme éducatif complet, ouvrant sur l'emploi. Ils y seront encadrés par d'anciens militaires ainsi que des enseignants de l'Education Nationale et de la formation professionnelle.
Ce projet a été mis en œuvre en septembre dernier. A terme, plus de 50 établissements de ce type seront créés.
Selon Isabelle Hannart de "SOS éducation": " Chacun de ces centres accueillera en moyenne 500 jeunes et emploiera de 200 à 250 salariés, soit un adulte pour deux à trois élèves. Les EPID coûteront au minimum 480 millions d'euros par an pour scolariser 20 000 jeunes, soit la bagatelle de 24 000 euros par jeune et par an.

Nous devons prendre conscience que l'échec éducatif des parents et l'échec de l'école qui instruit mal, représente un coût élevé pour la collectivité, donc pour chacun de nous. Des solutions urgentes s'imposent. Aider les parents dans leurs tâches éducatives en insistant sur la nécessité de donner des limites aux enfants. Poursuivre la réforme du systéme scolaire, afin que la discipline soit rétablie dans les établissements scolaires et que l'instruction dispensée soit efficace.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

brigetoun 09/01/2006 22:45

je ne sais pas, mais ça me semble reprendre furieusement le principe des écoles des enfants de troupe. Mon très cher cancre dxe frère s'en est assez bien trouvé mais je trouve le culte qu'il portait en en sortant au livre de Gibaut (désolée je deviens inculte et je ne suis pas sure de l'orthographe) m'a toujours paru suspect

Articles Récents