Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 14:07

Nous assistons aux conséquences de l'insuffisance du renouvellement des générations. Nous allons avoir de plus en plus de mal à financer notre système de protection sociale et les retraites. En dehors de toutes les mesures (TVA sociales, etc...) difficiles qui vont devoir être prises, la solution est dans l'augmentation des naissances. Car si nous poursuivons dans cette voie, notre égoïsme nous conduira vers des lendemains difficiles que nous "goûtons " déjà.

J'exhorte le gouvernement a encourager les familles nombreuses et à reconnaître le service essentiel qu 'elles rendent à la nation et également  a témoigner sa considération aux femmes(ou aux hommes) qui choisissent d'élever leurs nombreux enfants, renonçant souvent à un travail afin de les élever correctement . Car ce sont bien les enfants des familles nombreuses d'aujourd'hui qui paieront les retraites des retraités de demain, y compris la retraite de ceux qui ont décidé d'avoir moins de deux enfants (2,1 enfants par femme est le seuil de renouvellement des générations. il faut donc plus de 2,1 enfants par femme en moyenne pour résoudre la situation actuelle à long terme).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Grégoire Kueny 05/01/2006 18:27

Vous interprétez mes propos. Je n'insinue rien. Je ne dis pas que les femmes qui travaillent et élèvent des enfnats sont de mauvaises mères. Je dis simplement que celles qui choisissent de ne pas travailler pour élever leurs enfants (plus une femme a d'enfants, moins elle exerce une activité professionnelle) ne sont pas reconnues par la société. Seule la femme qui exerce une activité professionnelle est reconnue. Les allemands mettent en place le salaire de la mère au foyer. Je ne préconise rien, chaque femme doit être libre de choisir, ce qui implique une égale reconnaissance des deux statuts par la société. On ne résout pas les crises démographiques en faisant appel à l'immigration. Nous voyons actuellement les problèmes que posent l'immigration.
 

Bob 04/01/2006 21:05

Vous insinuez par vos propos que les femmes qui choisissent d'avoir des enfants tout en continuant à travailler ne sont pas des bonnes mères, que leurs enfants ne sont pas éduqués correctement. Vous préconisez donc le retour à une vraie société patriarcale où le rôle de la femme serait de s'occuper essentiellement des enfants et du foyer, laissant au conjoint le soin de gagner l'argent du foyer. Je tiens à vous rappeler que la France grâce à un certains nombre de mesures (autant dues à la gauche qu'à la droite) a un taux de natalité de 1.9, parmis les plus haut d'Europe. Entre autres causes, on peut citer le fait que les françaises peuvent cummuler enfants et vie professionnelles en étant moins pénalisés dans leur carrière et en étant mieux vue au sein de la société que dans d'autres pays. On peut citer l'exemple de l'Allemagne où les femmes actives avec des enfants sont surnommées les "rabenmutter" (mère corbeau), du coup, les allemandes préfèrent garder leur travail plutôt que faire des enfants. 1,9 ce n'est certes pas suffisant pour renouveler les générations, mais pour completer on peut faire appel à l'immigration, comme la France l'a toujours fait au lieu de fermer les frontières.

Articles Récents