Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

30 novembre 2005 3 30 /11 /novembre /2005 14:03

Le conseil pontifical de la santé s'associe à la journée de lutte contre le sida. Ci-dessous des extraits du message du cardinal Xavier Lozano Barragan.

"...Le meilleur remède est la prévention pour éviter la contagion du sida, qui, rappelons-le, se transmet seulement par la triple voie du sang, de la transmission de la mère à l'enfant et par contact sexuel. Pour ce qui concerne les transfusions et les autres contacts avec le sang du malade, aujourd'hui, la contagion a diminué énormément. Malgré cela, il faut être très prudent pour éviter cette voie d'infection, spécialement dans les centres de transfusion et au cours d'interventions chirurgicales ».

« Grâce à Dieu la contagion de la mère au foetus est bien contrôlée par des médicaments spécifiques. Il faut intensifier la prévention dans ce domaine, en veillant au traitement approprié des mères séropositives, surtout de la part des organes publics des différents pays ».

La contagion par transmission sexuelle« est fortement favorisée par une sorte de culture pansexuelle qui dévalue la sexualité en la réduisant à un simple plaisir, sans autre signification ».

« La prévention radicale dans ce domaine doit venir d'une conception correcte et d'une pratique sexuelle où l'activité sexuelle est comprise dans son sens le plus profond comme expression totale et absolue de donation féconde d'amour. Cette totalité nous conduit à l'exclusivité de sa pratique dans le mariage, unique et indissoluble. La prévention sûre dans ce domaine est donc d'intensifier la solidité de la famille. Tel est le sens profond du sixième commandement, de la loi de Dieu, qui constitue le centre de la prévention authentique du SIDA dans le champ de l'activité sexuelle ».

L'Eglise appelle à « réformer les lois qui ne tiennent pas suffisamment compte de la répartition égale des conditions de santé pour tous ».

On est loin des débats sur le préservatif qui caricaturent la pensée de l'Eglise. L'Eglise accorde une grande valeur à a relation sexuelle  qu'elle considère comme " l'expression totale et absolue "du don réciproque des époux. C'est donc bien en fortifiant l'institution du mariage et de la famille que l'on améliorera la situation actuelle. L'Eglise agit pour venir en aide et soulager les souffrances des malades du sida.

 "L'Église catholique continue à offrir sa contribution aussi bien dans la prévention que dans l'assistance aux malades du sida et à leurs familles sur le plan médical, social, spirituel, pastoral et celui de l'assistance. Dans le monde, 26,7% des centres pour les soins du sida sont catholiques. Ils sont extrêmement nombreux les projets et les programmes de formation, de prévention et d'assistance, de soins et d'accompagnement pastoral des malades que les églises locales, les instituts religieux et les associations laïques dirigent avec amour, sens de la responsabilité et esprit de charité.

" De manière concrète, en se fondant sur les informations reçues des diverses églises locales et institutions catholiques dans le monde, les actions réalisées dans le domaine du sida peuvent se résumer ainsi : promotion de campagnes de sensibilisation, programmes de prévention et d'éducation sanitaire, soutien des orphelins, distribution de médicaments et d'aliments, assistance à domicile, fondation d'hôpitaux, de centres, de communautés thérapeutiques qui concentrent leur action sur le soin et l'aide au malade du sida, collaboration avec les gouvernements, sollicitude dans les prisons, cours de catéchèse, élaboration de systèmes d'aide à travers internet, instauration de groupes de soutien au malade. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents